Emploi COUVREUR H/F

Offres d'emploi COUVREUR H/F en intérim, CDD et CDI en intérim, CDD et CDI


Les missions du couvreur

Un couvreur est un professionnel du bâtiment spécialisé dans la réalisation, l'entretien et la réparation de toitures. Grâce à ses connaissances en géométrie et en dessin, il commence son travail à partir de la lecture d'un plan. Il ajuste minutieusement des matériaux divers (ardoise, verre, lauze, tuile, plastique ou chaume), sur des supports en bois qu'il aura préalablement préparés. Il lui arrive également d'utiliser des métaux comme l'aluminium, le zinc, le plomb ou le cuivre. La partie pratique intervient uniquement une fois qu'il a mis en place l'échafaudage nécessaire à ses réalisations. La pose des gouttières, chéneaux et lucarnes font aussi partie de ses attributions. Comme pour tout artisan, il peut travailler en entreprise en tant que salarié ou choisir de s'installer à son compte. Dans ce dernier cas, il peut alors se spécialiser dans un seul matériau, ou encore combiner son activité avec celle de chauffagiste, plombier, etc. Quoi qu'il en soit, l'emploi de couvreur nécessite d'être toujours à l'air libre et en hauteur, il doit donc veiller à respecter les règles de sécurité en vigueur.

Les principales activités du couvreur

Intervenant lors d'une réparation de toits de maisons individuelles ou après la pose de la charpente d'un bâtiment neuf, le couvreur dispose d'un panel de tâches très vaste. Les principales activités de l'emploi de couvreur sont :
  • veiller à la sécurité du chantier ;
  • dresser l'inventaire des outils et matériaux nécessaires, puis les acheminer sur place ;
  • mettre en place les installations requises ;
  • gérer et évacuer les gravats (débris) ;
  • effectuer la dépose de l'ancienne couverture ;
  • exécuter le traçage des matériaux et les découper ;
  • façonner les pièces métalliques ;
  • poser les matériaux et éléments de la nouvelle couverture ;
  • installer les dispositifs d'évacuation des eaux de pluie ;
  • informer le client de tout imprévu, retard ou complication ;
  • démonter l'échafaudage à la fin du chantier ;
  • adresser un compte rendu au client.

Les compétences et qualités requises

Pour prétendre à l'emploi de couvreur, il y a des compétences indispensables à détenir. Il doit connaître sur le bout des doigts les matériaux, métaux et revêtements qu'il utilise au quotidien. Cela passe par leurs conditions d'utilisation, les traditions, le climat, etc. Un couvreur doit être en mesure de monter et démonter des échafaudages tout en sécurisant son chantier. En plus de l'aspect physique de l'emploi de couvreur, connaître les calculs dimensionnels, la lecture des plans, les normes en matière d'isolation et les techniques de traçage sont des points indispensables. Même si le métier de couvreur est relativement indépendant des autres corps des métiers du bâtiment, il doit cependant être capable d'effectuer des travaux simples de plomberie, maçonnerie ou pose de bardages. La résistance physique est une qualité primordiale au métier de couvreur. Étant donné qu'il passe le plus clair de son temps sur les chantiers et en extérieur, il subit les changements de climats tout au long de l'année. Il a un bon équilibre, une certaine agilité et il n'est pas sujet au vertige. L'emploi de couvreur requiert également de la minutie et de la patience. Enfin, un professionnel aimant la polyvalence trouvera ce métier très épanouissant.

Comment devenir couvreur ?

Pour devenir couvreur, le minimum à avoir comme bagage est un CAP. Il se prépare en 2 ans après la 3e. Il en existe deux : le CAP Couvreur et le CAP Étancheur du bâtiment et des travaux publics. À la suite de l'un de ces CAP, il est possible de compléter sa formation en préparant le MC (Mention Complémentaire) Zinguerie, en un an. Après deux années de pratique professionnelle suite à l'obtention du CAP, le BP couvreur ou le BP étanchéité du bâtiment et des travaux publics, sont alors des options envisageables. Sans passer par le CAP, il est possible de s'adonner à la préparation du bac professionnel (BP) interventions sur le patrimoine bâti, option couverture en 3 ans après la 3e. Il se peut que certaines personnes deviennent couvreur à la suite d'une reconversion professionnelle. Il est bon de savoir que la Chambre des Métiers et de l'Artisanat peut délivrer une attestation de reconnaissance des qualifications professionnelles pour toute personne qui justifie de 3 années d'expérience professionnelle au sein de l'Union Européenne. Ainsi, aucun diplôme n'est alors requis dans ce cas. C'est l'expérience et les compétences du demandeur qui sont directement évaluées et reconnues, faisant valoir ce qui est de droit. Quel est le salaire d’un couvreur ? L'évolution du salaire d'un couvreur devient intéressante à mesure qu'il obtient de plus en plus d'années d'expériences. Un couvreur débutant gagne environ 1 500 euros bruts par mois en tant que salarié. Après 5 ans d'exercice, il touche déjà 1 800 euros bruts. Ces chiffres grimpent à mesure que son expertise se confirme dans le temps. En 2021, le salaire médian d'un couvreur en France est de 11.69 € par heure, soit 22 800 € annuels. Installé à son compte, le couvreur facture entre 40 et 60 euros de l'heure, parfois même jusqu'à 100 € dans certaines régions.

N’hésitez pas à consulter nos offres Bâtiment Travaux Publics.

-->