Emploi OPERATEUR DE SAISIE H/F

Offres d'emploi OPERATEUR DE SAISIE H/F en intérim, CDD et CDI en intérim, CDD et CDI


Offres d'emploi opérateur de saisie

Vous souhaitez devenir opérateur de saisie ? Considéré comme la version moderne du dactylo, la pratique de ce métier requiert de se former avec les nouvelles technologies. La question étant : « que fait exactement ce professionnel ? ». Pour vous aider à y voir clair, focus sur l’emploi d'opérateur de saisie.

Les missions de l’opérateur de saisie

L’opérateur de saisie est chargé de plusieurs missions au sein d’une entreprise ou d’une structure. Sa première mission consiste à réceptionner les documents à traiter. Ensuite, il effectue la saisie des données sur ordinateur et fait une vérification. Il est crucial que les informations qui sont saisies soient contrôlées et validées. S’il y a une erreur, c’est à l’opérateur de saisie de s’occuper de la correction. Sa seconde mission est de prendre des notes et de consigner les propos tenus au cours d’une réunion, d’une conférence ou toutes autres séances. En fonction du type de données à traiter, il effectue l’enregistrement des documents par numérisation, par saisie en masse ou par scannérisation. Une fois les données vérifiées et corrigées, il doit indexer, classer et archiver les documents. Il est à noter qu’en fonction de la taille de la société et de la structure où ce professionnel travaille, d’autres missions peuvent s’ajouter à l’emploi d'opérateur de saisie. On peut citer comme autres missions la gestion des commandes et des stocks de fourniture de bureau ou encore le triage et la distribution du courrier.

Les principales activités de l’opérateur de saisie

La principale activité de l’opérateur de saisie est de saisir depuis son ordinateur des données qui vont alimenter la base de données de l’entreprise. Il est question d’un volume plus ou moins important de données. Outre une entreprise, un opérateur de saisie peut travailler au sein d’une structure : école, hôpital, usine, cabinet comptable. L’emploi d’opérateur de saisie provient de l’évolution du métier de dactylographie. La principale différence est que l’opérateur de saisie est chargé de l’intégration et de la conversion des données sous format numérique. Les données peuvent être alphanumériques, numériques ou comptables. Dans la majorité des cas, ce professionnel est amené à saisir des documents rédigés, des statistiques, des libellés de produits, des coordonnées et bien d’autres. Pour effectuer la collecte de données, il a à sa disposition plusieurs matériels comme un ordinateur, une imprimante, une connexion internet et autres. Le matériel utilisé s’adapte au format de transcription. Ainsi, un enregistrement audio peut être utilisé pour faire de la transcription audio.

Les compétences et qualités requises

Pour obtenir un emploi d'opérateur de saisie, il faut se doter de plusieurs compétences et qualités. Pour les compétences techniques, la première compétence que doit avoir un opérateur de saisie est une parfaite maîtrise des langues (orthographe, grammaire, ponctuation, etc.). Le nombre de langues à maîtriser dépend de l’entreprise ou de la structure offrant le poste. Pour effectuer la saisie des données, il doit avoir des connaissances des logiciels bureautiques comme les logiciels de traitement de texte, tableur et logiciel de transpiration (vidéo et audio). Être capable de prendre des notes et retranscrire rapidement sont également considérées comme des compétences techniques essentielles pour ce métier. Il faut être capable de taper au moins 50 mots par minute. Mais il ne suffit pas de taper rapidement, il faut fournir un compte rendu fidèle et précis. À cela s’ajoute la connaissance des techniques de numérisation de documents pour obtenir le format souhaité. Du côté des qualités humaines, les principales qualités requises sont le sens de l’organisation et la rigueur.

Comment devenir opérateur de saisie ?

Si vous souhaitez postuler à un emploi d'opérateur de saisie, il faut disposer des prérequis à ce poste. Pour vous doter de compétences essentielles à ce métier, vous pouvez suivre des formations pour l’obtention d’un bac pro. Notez qu’un bac seul permet déjà d’y accéder. Toutefois, un bac pro est recommandé pour disposer d’un meilleur profil aux yeux des recruteurs. Aussi, privilégiez les formations avec à la clé les diplômes suivants : bac pro gestion-administration, bac technologique STMG et bac technologique ST2S. De là, vous avez la possibilité de postuler auprès d’une entreprise ou d’un professionnel pour obtenir un CDD ou un CDI. Sinon, il faut savoir que ce métier peut également se faire en freelance. Un opérateur de saisie freelance travaille à domicile et cherche lui-même sa clientèle.

Quel est le salaire d’un opérateur de saisie ?

Le salaire d’un opérateur de saisie n’est pas fixe. Cela dépend de son statut (indépendant ou salarié), de son nombre d’années d’expérience et de l’entreprise ou la structure. Pour un opérateur de saisie qui vient de débuter au sein d’une entreprise, le salaire d’un débutant est à partir du S.M.I.C. En tenant compte des critères cités ci-dessus, le salaire moyen d’un emploi opérateur de saisie varie de 1 700 à 2 000 euros bruts par mois. À l’année, ce professionnel peut gagner en tant que salarié entre 20 000 et 24 000 euros bruts. Si l’on compte ses services à l’heure, le taux horaire brut est entre 10 et 14 euros. L’évolution de carrière peut avoir une incidence sur le salaire. Un opérateur de saisie peut notamment évoluer vers un poste de secrétariat.

N’hésitez pas à consulter nos offres Industrie.

-->