Emploi PLOMBIER CHAUFFAGISTE H/F

Offres d'emploi PLOMBIER CHAUFFAGISTE H/F en intérim, CDD et CDI en intérim, CDD et CDI


 

Quelles sont les missions du plombier chauffagiste ?

Que ce soit pour poser un chauffe-eau, une baignoire ou déboucher un évier, c’est au plombier que l’on fera appel. Les offres d’emploi de plombiers chauffagistes sont diversifiées. Cet ouvrier peut évoluer au sein du secteur du bâtiment ou dans l’industrie. Il est chargé d’installer les équipements liés au chauffage et au sanitaire. Il est aussi capable de cintrer et de découper tous types de tubes avant de les assembler par brasage, sertissage ou joint. Il travaille à partir des plans fournis par le bureau d’étude ou l’architecte. Lorsqu’il exerce sur un chantier de rénovation, il doit faire preuve d’adaptabilité et jongler entre les contraintes techniques, le respect des normes en vigueur et l’aspect esthétique des canalisations qu’il est amené à poser. Souvent, le plombier chauffagiste collabore avec d’autres artisans : plaquistes, carreleurs ou électriciens. Sa capacité de communication et son sens du contact humain sont des atouts indéniables. Il apporte un soin particulier à la sécurité. En effet, quel que soit le lieu où il exerce, les dangers sont légion. Risque d’incendie lié à la brasure, risque de coupure ou de chute. Le plombier veillera toujours à travailler en se protégeant. Il maintiendra régulièrement ses habilitations à jour, notamment pour souder les installations de gaz.

Quelles sont les principales activités du plombier chauffagiste ?

Le plombier chauffagiste installe des équipements de chauffage (radiateurs, chaudières) et des appareillages sanitaires (éviers, douches, toilettes). Il est aussi chargé de les réparer et de les entretenir. La mise en œuvre d’un chantier commence toujours par l’étude des plans. Ensuite, le plombier entame la préparation du chantier. Il démarre par le percement des dalles et l’installation des colliers qui fixeront les tubes sur les murs. Puis il pose les équipements qu’il alimentera en eaux chaude ou froide. Lorsque cette étape est finie, le façonnage des tuyaux peut commencer. Le plombier choisira la technique qui correspond au matériau dans lequel sont conçus ses tuyaux. Cuivre, multicouche, polyéthylène réticulé, aucune de ces matières n’a de secret pour lui. Parfois, il devra faire preuve d’ingéniosité afin que ses canalisations épousent parfaitement les murs ou les poutres qu’elles rencontrent. Après viendra l’assemblage, par brasure ou par sertissage. Enfin, les circuits seront mis en eau et les éventuelles fuites seront repérées. Le métier n’est jamais monotone et les offres d’emploi plombier chauffagiste sont nombreuses.

Quelles sont les compétences et qualités requises pour un plombier ?

Pour exercer ce métier, posséder certaines qualités est indispensable. Le port de charges lourdes (radiateurs, chaudières, éviers) est courant. Le travail s’exerce régulièrement dans des positions inconfortables. Par exemple couché dans un vide sanitaire ou accroupi dans un espace restreint. Autant de situations qui nécessitent de la dextérité et une bonne condition physique. La poussière et le bruit sont monnaie courante sur les chantiers. La minutie est aussi importante dans ce métier. En effet, certains outils peuvent être dangereux et ils sont à manier avec précaution. De plus, poser un évier neuf ou une paroi de douche sans les dégrader n’est possible qu’en étant soigneux. Le plombier est régulièrement en contact avec d’autres professions. Architectes, chargés d’affaires, électriciens ou plaquistes. On doit donc savoir s’adapter au travail en équipe et se coordonner pour le bon déroulement du chantier. Comme tout professionnel du bâtiment, le plombier doit maîtriser plusieurs compétences :
  • savoir lire et interpréter des plans, des schémas et des notices techniques ;
  • connaître les différents types de tubes et leurs caractéristiques ;
  • connaître les équipements de sécurité et leur utilisation pour travailler sans danger ;
  • mettre en œuvre les procédés de cintrage et d’assemblage : cintreuse électrique ou manuelle, soudure au chalumeau oxyacétylénique ou au TIG, sertissage ;
  • posséder des connaissances de base en maçonnerie, plâtrerie et électricité.

Comment devient-on plombier chauffagiste ?

Un plombier qualifié ne manque jamais de travail. Pour accéder à des offres d’emploi de plombiers chauffagistes, plusieurs voies sont possibles. D’abord par la formation initiale en validant un certificat d’aptitude professionnelle :
  • CAP, monteur en installations sanitaires ;
  • CAP, monteur en installations thermiques.
Après un CAP, plusieurs mentions complémentaires sont disponibles :
  • Maintenance en équipement thermique individuel ;
  • zinguerie.
Pour les personnes qui souhaitent poursuivre leurs études ou passer un diplôme de niveau baccalauréat, elles pourront se tourner vers ces diplômes :
  • Bac professionnel, technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques ;
  • Bac professionnel, métiers du froid et des énergies renouvelables ;
  • Brevet professionnel, monteur en installation du génie climatique et sanitaire ;
  • Brevet professionnel, métiers de la piscine.
Concernant les salariés ou les adultes qui souhaitent se reconvertir, il existe le titre professionnel d’installateur sanitaire en formation continue.

Quel est le salaire d’un plombier chauffagiste ?

En début de carrière, un plombier salarié touche 1300 euros. Après plusieurs années dans le métier, des possibilités d’évolutions vers des postes de chef d’équipe sont possibles. S’il choisit de créer son entreprise, un ouvrier en plomberie gagnera 2500 euros en moyenne. Beaucoup d’entreprises cherchent des employés qualifiés et les offres d’emploi pour plombier chauffagiste peinent à trouver preneur.

N’hésitez pas à consulter nos offres Bâtiment Travaux Publics.

-->