Quels sont les cas prévus par la loi pour le recours à l’intérim ?

La loi prévoit 6 cas pour lesquels une entreprise utilisatrice peut faire appel à l’intérim :

  • remplacement des salariés absents pour causes de maladie, congés payés, congés maternité, congés sabbatique, congés formation, etc…A noter que la grève n’entre pas dans le cadre des absences tolérées par la loi ;
  • accroissement temporaire de l’activité de l’entreprise;
  • les emplois temporaires par nature;
  • l’aide à l’embauche de personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières.
  • remplacement d’un chef d’entreprise
  • complément de formation professionnelle au salarié intérimaire.